L’internet des objets

La portion la plus difficile d’un mémoire de maîtrise est probablement de cadrer le sujet et trouver la problématique. L’ergonomie cognitive est un domaine relativement large et les avenues possibles abondent. Comme je suis présentement stagiaire en UX dans une startup montréalaise de wearable, ça l’a grandement influencé mon choix.

Que sait-on des objets connectés, de l’internet des objets, du wearable ? le sujet est relativement jeune, mais pas si nouveau. Avec l’arrivée de l’AppleWatch, on assistera à une plus grande démocratisation. À l’heure actuelle, je vois deux problématiques possibles à résoudre :

  1. La santé connectée et le soi quantifié ou comment un object connecté peut motiver l’utilisateur à changer ses habitudes par une meilleure conscience de la situation.
  2. La charge de travail mentale et le coût cognitif d’un object dit sans interface visuelle (No GUI) par rapport à un appareil avec écran ou quelles sont les stratégies et autres langages possibles pour optimiser une tâche.

Bref, ce sont deux sujets très chauds. D’un côté, le Biohacking et de l’autre, le No Interface. Présentement, je lis tout ce que je trouve sur l’internet des objets en général mais aussi, plus spécifiquement sur ces 2 problématiques. Si vous avez des suggestions de lecture ou des articles scientifiques qui vous semblent pertinents, surtout, n’hésitez pas à me les suggérer.

Advertisements